Eole ou « Soeur Anne! Ne vois-tu rien venir?

RER E – Paris – Mantes La Jolie

Comme d’habitude, et très souvent de très bonne foi, on veut fournir davantage de moyens de se déplacer toujours plus loin et plus vite. C’est ainsi que le projet Eole, nouveau RER E, reliant Paris aux Mureaux était espéré pour l’année 2020.

Nos élus UMP nous ont faire croire qu’il pouvait exister.

Mais la  logique a repris des forces. Avec quel argent peut-on continuer à créer des infrastructures quand en même temps, un autre projet, la tangentielle Nord doit voir le jour depuis quarante ans et surtout que les finances publiques continuent à financer des projets autoroutiers comme La Voie Nouvelle (voie Express derrière le lycée Evariste Gallois) à hauteur de  93 millions d’euros.

Mais le problème n’est pas que financier, il est surtout technique. Il y aurait un  goulot d’étranglement qui se situerait à St Lazare.

Par ailleurs, sans ponts supplémentaires, sans régler,  l’autre goulot d’étranglement de Villennes, le passage du RER ne pourra se faire sans supprimer d’autres trains, les voies n’étant pas extensibles à volonté.

La réalité est qu’on ne peut pas se battre  pour une amélioration des conditions de transport lorsqu’on refuse de réfléchir à l’aménagement du territoire. Nous sommes entrainés dans une spirale infernale. D’un côté, on accepte, voire on favorise  la concentration des lieux de travail  et de l’autre, on s’étonne de ne plus pouvoir fournir un logement à proximité. Le citoyen est sur le quai et s’amuse amèrement :  » Sœur Anne! Ne vois-tu rien venir? « 

Remonter